Astuces maison

Les astuces au quotidien pour réduire sa consommation d’emballages

En France, Une famille française jette en moyenne 20kg de déchets par an, soit 21% des aliments que nous achetons. Ce chiffre grimpe à prés de 90 à 140kg en prenant en compte l’ensemble du processus de fabrication. Réduire ses déchets c’est penser sa vie différemment, changer son regard sur ses possessions, ses achats, ses fonctionnements… N’ayez pas peur, tout cela peut se faire en douceur ! C’est une belle aventure qui rapproche de l’humain, qui change le rapport aux choses, à l’alimentaire. Ce sont de nouveaux moments en famille qui développent l’imagination et le bien être.

Savoir dire non !

C’est le plus dur, savoir dire « non ». Non aux flyers distribués dans la rue si le sujet ne vous intéresse pas, non aux pubs dans les boîtes aux lettres, Non à des possessions qui moisirons dans un placard et seront péniblement jetées plusieurs mois plus tard ! Nous sommes responsables et propriétaires de ce que nous possédons.

Le vrac par ci, le vrac par là

Optons pour le réflexe : « mon cabas ». Un totebag, un filet, un chariot, vous décidez mais vous refusez les sacs plastiques achetés à la caisse et gardez tous les bocaux possibles ! A présent, riz, céréales, graines sont disponibles en vrac en grande surface, mais rien ne vous empêche de pousser le vice en amenant vos barquettes chez le boucher ou le poissonnier !

Être vigilant sur ce qu’on achète

Chez Les Eco-pédagogues, on privilégie forcément le bio. Mais selon les budgets, les enfants, le rythme de vie, ce n’est pas toujours évident. Nous pouvons néanmoins, même en grande surface, réduire les emballages : éviter les emballages de produits à l’unité (6 gâteaux, 6 emballages plastiques), privilégier les conteneurs recyclables ou recyclés (krafts, carton, verre,…), privilégier les grands formats plutôt que la multiplication de miniatures …

Privilégier les solutions écologiques et réutilisables

On pense notamment à la pièce de la salle de bain, il existe nombre d’alternatives pour éviter les emballages et les déchets : utiliser d’oriculis au lieu des innombrables cotons de tiges, utiliser des cotons lavables (achetés ou encore mieux faits maison avec des chutes de tissus ou de serviettes), des Cups pour mesdames, des savons solides, des dentifrices maison ou en poudre…

Pour la cuisine, limiter les innombrables produits ménagers, puisqu’avec du savon noir, du bicarbonate et du vinaigre blanc, vous couvrez tous les besoins. et nous vous laissons l’inventaire selon votre imagination !

Être créatif et laisser libre court à son imagination

Dés qu’on réfléchit à la question, il existe mille astuces pour éviter les emballages et privilégier le recyclage ! Que ce soit les astuces récup’ des grands parents ou les nombreuses ressources qui existent sur le marché, vous ne poserez plus votre regard de la même manière sur vos déchets.

Les Eco-Pédagogues vous recommanderont plusieurs lectures et blogs :

  • La Famille Presque Zéro Déchet : une famille landaise qui a relevé le défi de réduire leur poubelle à un bocal à l’année !
  • Les Epluchures de Marie Cochard : Une journaliste et blogueuse qui livre ses astuces pour réutiliser les épluchures de nos cuisines
  • Zéro Déchet de Béa Johnson : une française immigrée aux Etats Unis, précurseur du mouvement « 0 Wast » qui explique sa démarche, ses expériences, ses échecs et ses réussites. La ressource la plus « extrémiste » mais avec de très bonnes démarches facilement adaptables pour le quotidien.

Repenser sa gestion du temps

Enfin, faire attention à l’impact de nos consommations induit surtout de repenser notre rapport au temps et notre organisation. Aller au marché, cuisiner des produits frais, réutiliser, créer, modifier, transformer prend du temps ! Dans des quotidiens effrénés, il s’agit de s’organiser autrement. De laisser place à de « nouvelles activités ». La satisfaction sera la récompense. Celle du moment passé, celle d’être responsable.

« Less Is more »

Grand adage du minimalisme et du Zéro Déchet, emprunté à l’architecte Mies Van Der Rose en 1886 (c’est pas tout jeune !). Posséder moins pour posséder plus, c’est cultiver l’imagination, les expériences vécues plutôt que l’aliénation matérielle. Réduire ses emballages et ses déchets, c’est trouver des solutions ludiques pour devenir acteur de notre planète et retrouver l’essentiel : le temps et l’humain.


A ce sujet :
« Consommer localrend il heureux ? » – Labelloutre
« La Famille Presque Zero Déchet » – Labelloutre
« Sélection littéraire : La modération » – Labelloutre
« La seconde vie de nos épluchures » – Les Eco-Pedagogues

Les déchets des ménages sont estimés à presque 30 millions de tonnes par an.
Petit calcul depuis que vous avez lu cet article :